eolienL’émergence de la filière industrielle des énergies marines renouvelables (EMR) ne crée pas à proprement parler de nouveaux métiers.

Elle impacte cependant surtout un métier : le technicien de maintenance éolien. Plus de 400 recrutements seront nécessaires à l’horizon 2020 sur ce métier. Ces recrutements devront pourvoir s’effectuer rapidement, ce qui peut faire craindre une pénurie et une concurrence entre l’onshore et l’offshore.

Lire Quand l’éolien prend la mer : un vent nouveau sur des métiers existants, Bref du Céreq n° 336 juin 2015.

Voir le clip métier sur le site des 100 métiers.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.